info@son-travel.asia
+84-473-022-822
Son Travel Asia

Sapa se situe à 350 km d’Hanoi au nord-ouest du Vietnam, au centre d'une superbe vallée à une trentaine de kilomètres de la frontière chinoise. Cernée par la chaîne de montagnes que les Français avaient surnommée les "Alpes tonkinoises", Sapa est dominée par le toit de l’Indochine: le mont Fansipan.

  • Nombre d’habitants : 138,622 à Sapa
  • Superficie : 678 km² (Sapa)
  • Densité : 204 hab. / km²
  • Villes principales : Sapa
  • Principales activités : agriculture, tourisme
  • Les groupes ethniques : Zao, Hmong, Tay, Xa Pho...

Sapa est l'un des 10 endroits suggérés par le célèbre magazine de voyage américain  Lonely Planet comme destination idéale pour visiter, notamment pour son effet positive sur la santé.

 

Sapa est une ville fantomatique perdu dans la brume. Situé à une altitude moyenne de 1500m - 1800m, le climat à Sa Pa est presque modéré, avec une température moyenne de 15-18 ° C. La saison des pluies dure de mai à la fin d’août. Le meilleur moment pour les touristes de voyager à Sa Pa est donc de septembre à novembre ou de mars à mai.

>>>Voir aussi nos circuits au Vietnam

A cette période, la météo est assez stable. En Décembre, Sapa est couvre par neige dans une autre mois, Il fait sec avec des jours ensoleillés, des nuits fraîches. En avril et en mai, Sapa est rempli de couleurs de la floraison et de champs verdoyants.

Autour de Sapa  sont organisées des circuits pour aller jusqu’aux hameaux où, avec un guide locale, on peut rencontrer les villageois et communiquer plus facilement avec eux.

Sa pa, son travel asia

Sapa

C’est en voyant les photos que vous pourrez vous rendre compte de l’extrême richesse que nous dévoile Sapa avec ses costumes traditionnels les sacs à pompons rouges, les ravissantes boucles d’oreille d’argent et ces enfants charmants qui viennent à votre rendez-vous dans un cadre bucolique.

 

Comme dans d’autres régions d’Asie, les influences extérieures ont peu à peu effrité la riche identité culturelle propre à tant de minorités ethniques vietnamiennes. Peu d’entre elles portent encore le costume traditionnel, à l’exception des femmes des villages reculés de l’extrême Nord du pays. Si l’introduction de l’électricité, de la médecine moderne et de l’enseignement représentent des avancées incontestables, cette évolution s’accompagne malheureusement de l’abandon des traditions ancestrales.

 

Presque quotidiennement, les Montagnards des environs endossent leurs costumes les plus chatoyants et font route vers le marché de Sapa.

Facebook Twitter Youtube instagram Google+