info@son-travel.asia
+84-473-022-822
Son Travel Asia

HoiAn fut jadis un important pôle commercial, mais l’ensablement de son port provoqua le déclin des activités et stoppa le développement urbain. Pour cette raison, HoiAn fait aujourd’hui partie des villes anciennes les mieux préservées d’Asie du sud-est et possède le privilège d’être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Superficie: 11.043km2 (à Hoian)
  • Nombre d’habitants : 1.372.424
  • Densité : 89 hab. / km²
  • Villes principales : HoiAn
  • Principales activités : agriculture, tourisme

Il va sans dire que l’endroit recèle de nombreuses merveilles architecturales. Outre ses charmantes petites maisons aux façades colorées, la ville compte également 844 bâtiments spécialement répertoriés pour leur intérêt historique. Mais le véritable symbole de la ville s’exprime à travers le Chùa Càu, un pont pagode japonais construit en 1593.

>>>Voir aussi nos circuits au Vietnam

Se perpétuant depuis plusieurs générations, le marché aux poissons qui se tient chaque matin aux abords de la rivière, participe lui aussi, au charme unique de HoiAn. En 1999 l’Unesco a reconnu la ville comme l’un des quatre lieux d’Héritage Mondial du Vietnam.

Patrimoines Culturels

  • Le Pont Couvert des Japonais

    Aussi connu sous le nom de Pont-Pagode, il avait été construit en 1593 par la communauté des résidents japonais de la ville.

  • La Halle de Réunion de Phuc Kien ou Maison commune de la congrégation chinoise de Fujian

    Aussi appelée Pagode de Kim Son, elle avait été construite en 1697 par les résidents chinois venant de Phuc Kien. Lieu de culte et aussi lieu de rassemblement pour les Chinois orginaires de la province sus-citée.

  • Le Temple de Quan Cong

    Il est dédié au culte de Quan Cong, un général connu dans l’histoire de Chine.

  • La Maison de Tan Ky

    Elle avait été construite il y a presque deux siècles pour servir d’appartement privé à un commerçant vietnamien. Sa projection doit prouver comment l’architecture sur le lieu avait été influencée par les architectures chinoise et japonaise.

  • La Tour Chien Dan

    Elle avait été construite au 11è siècle, à 55km de Hoi An, et dédiée au culte des divinités hindoues dans l’histoire du Champa antique.

  • La Citadelle de Tra Kieu

    Aussi nommée Citadelle du Lion. Selon le Thuy Kinh Chu (15è siècle), tout le système de ses remparts externes, fossés et bastions avait dû adopter des techniques de l’art martial chinois.

  • Les Ruines de My Son

    My Son est une vallée creuse. On y trouve de nombreux temples et parmi eux les plus monumentaux du Champast antique. Cet ensemble de plus de 70 constructions avait été mis sur pied entre le 7è et le 13è siècle selon des styles architecturaux très différents, ce qui prouve du talent des artistes de l’antique Champa. Le plus grandes sont dédiées au culte du Dieu protecteur des souverains du Champa. My Son fut reconnu site d’Héritage Mondial en 1999.

Facebook Twitter Youtube instagram Google+