info@son-travel.asia
+84-473-022-822
Son Travel Asia

Les religions au Laos majoritaire et presque officielle  est le bouddhisme theravada, appelé aussi « Petit Véhicule » ou hinayana, qui est pratiqué par près de 67 % de la population du pays. Il se base sur les quatre vérités premières enseignées en Inde par Siddharta Gautama au VIe s av. J.-C.

religions au Laos, Son Travel Asia

religions au Laos

 

Les religions au Laos, le bouddhiste laotien croit à la métempsycose. L’idéal étant d’atteindre directement le nirvana (ou nibbana) sans passer par la métempsycose. Beaucoup de Laotiens pensent que faire le bien et non le mal suffit à assurer son salut.

 

Faire le bien permet d’acquérir les mérites ou boun. Comme ce mot signifie aussi « fête », certains Laotiens pensent qu’il suffit de faire la fête pour acquérir des mérites… L’essentiel de la vie religieuse commence autour du monastère. Les moines jouent un rôle tres important et sont très respectés.

 

Le pouvoir a toujours affirmé que le bouddhisme faisait partie intégrante des religions au Laos.

 

Animisme, culte des ancêtres et autres croyances

Si 30 % des habitants laotiens y adhèrent pleinement, la grande particularité du Laos est de faire cohabiter le bouddhisme avec des pratiques animistes omniprésentes. Tous les Laotiens croient aux phis (prononcer « pi »). Ce mot signifie à la fois « esprit », « âme », « fantôme » et « revenant ».

 

En théorie, cette croyance est mal vue par le régime. En principe, il suffit de construire une sorte de petit autel où l’on apporte de la nourriture pour que les phis se tiennent tranquilles. C’est, en quelque sorte, leur « maison ». Chaque village, mais aussi chaque province, le pays lui-même, a ses génies protecteurs, les lokapâlas, tellement enracinés qu’ils sont même réputé et célébrés par le bouddhisme.

 

Généralement nocturnes, leurs apparitions peuvent prendre une forme animale. Tous les Laotiens, même ceux qui ont fait des études en Occident, croient plus ou moins aux phis. N’essayez pas de vous en moquer.

 

Christianisme

 

Il existe une petite communauté catholique représentant 1,5 % des habitants. Elle se compose de Laotiens et de Vietnamiens. Ils ont leurs églises à Vientiane et à Savannakhet

Islam

 

Le nombre de musulmans est très réduit, à peine 1 % des habitants.  des pakistanais a fréquenté essentiellement La mosquée de Vientiane.

 

Savoir-vivre et coutumes

 

Ne pas s’imposer ni abuser de la gentillesse de ses interlocuteurs, ne pas se montrer capricieux et exigeant.

 

Ne jamais se mettre en colère ni montrer que l’on perd patience. Toujours garder son calme, éviter de crier ou de parler trop fort.

 

Se vêtir correctement. Pour les hommes, pas de torse nu. Bermuda longueur genoux possible, mais il vaut mieux être en pantalon. Pour les femmes, ni short ni minijupe; jupe longue de préférence ou pantalon. Éviter d’avoir les épaules nues et des décolletés plongeants, notamment dans les temples.
Mesdames, on vous le rappellera vite, puisque souvent le port de la jupe est obligatoire pour entrer dans une enceinte religieuse. Si c’est le cas, il est alors possible d’en louer sur place.

 

Éviter de toucher la tête des Laotiens, est  sacrée dans leurs cultures. Éviter de désigner quelqu’un ou quelque chose avec le pied et de monter sur les statues du Bouddha. Dans les temples, il convient de se déchausser et de ne porter pas le chapeau. Les femmes ne doivent pas tendre la main aux moines, ni les toucher. Si elles veulent leur faire un présent, elles doivent le déposer sur un support comme une table. Les entrées aux temples leur seront interdites si elles portent jupe courte et épaules nues.

 

Éviter les preuves d’affection en public.

 

Pour un écotourisme de qualité auprès des villageois des minorités ethniques

 

Si vous vous rendez dans un village, l’usage veut que vous vous présentiez au chef pour lui demander formellement la permission de visiter les lieux et lui expliquer l’objet de votre visite. Il s’agit moins de demander une autorisation que de reconnaître l’importance de l’autorité locale.

 

Si vous ne faites que passer dans un village ethnique, marquez-y par courtoisie un arrêt de quelques minutes, sinon les villageois vous prendront pour de « mauvais esprits ».

 

Avant d’entrer dans une maison villageoise, demandez toujours la permission aux habitants, et présentez-vous.

 

Ne touchez pas de la main et ne photographiez pas les symboles des esprits villageois et la porte des Esprits (à l’entrée des villages): les villageois pensent que vous blessez ou volez leurs esprits.

 

N’achetez pas d’objets anciens appartenant aux familles depuis des générations.

 

Porter autant que possible des vêtements propres et qui, en tout cas, couvrent bien le corps.

 

Dans les villages akha, il est interdit de casser ou d’arracher les branches des arbres.

 

Si du whisky laotien vous est offert, ne vous enivrez pas et évitez toute agressivité.

 

N’encouragez pas la mendicité des enfants en leur donnant de l’argent. Préférer les petits cadeaux : petits jouets, stylos, etc.

 

Si vous logez dans une famille, proposez-lui de payer votre logement et votre nourriture.

 

Éviter de parler trop fort dans les villages: c’est une pratique impolie.

 

Ne marchez pas seul hors du village, si vous voyez que cela gêne vos hôtes, parce qu’ils se sentent responsables de votre sécurité.

Facebook Twitter Youtube instagram Google+