info@son-travel.asia
+84-473-022-822
Son Travel Asia

On estime que la population du Bhoutan est difficile à établir. Les chiffres changent selon les sources: entre 600 000 et un peu plus de 2,2 millions d’habitants. Groupe ethnique de Bhoutan est varié.

Groupe ethnique de Bhoutan son travel asia

Groupe ethnique de Bhoutan

Composition du Groupe ethnique de Bhoutan

La population du Bhoutan se divise en trois groupes ethniques: les Bothias, les Scharkopas et les Lhotsampas.

 

  • BOTHIA

    Les Bothias, parfois appelés Drukpas ou Ngalopsoccupent une place importante dans le pays. D’issu mongoloïde et de culture tibétaine, sa langue officielle est le dzongkha. Leur religion est rattachée à la secte bouddhiste Drukpa Kagyapa.

    Vivant dans les vallées centrales et l’ouest du pays où ils sont cultivateurs, de même que le Haut Himalaya où ils mènent une vie semi-nomade comme éleveurs de yacks, leur système social se base sur la famille patriarcale.

    Toutefois, l’héritage de la famille est transmis aux hommes et aux femmes. Le mariage « romantique » côtoie le mariage « arrangé ».

    Dans les couches de population moins aisées, les jeunes gens décident de vivre ensemble et déclarent ainsi leur mariage sans formalité. Les divorces sont fréquents. De toutes les étapes de l’existence, la mort est celle qui donne lieu aux rituels les plus grands puisqu’elle est en même temps renaissance.

    Le passage dans une autre vie doit donc se faire de la façon la plus favorable. Dès la mort, des moines viennent réciter le “Livre des morts” pour guider le défunt vers sa nouvelle vie. La dépouille est placée sur un bûcher ou dans une construction de bois à laquelle on met le feu. Le deuil peut passer de 3 à 49 jours selon l’aisance de la famille.

    Groupe ethnique de Bhoutan - Son Travel Asia

    Groupe ethnique de Bhoutan

  • SHARKOPA

    Les Sharkopas sont traditionnellement concernant les Bothias. On croit que ces tribus étaient déjà installées au pays bien avant l’arrivée des Bothias venus du Tibet. Les Sharkopas vivent principalement l’est du pays et sont adeptes du bouddhisme tibétain.

    Leur pratique religieuse incorpore, des croyances animistes et des rituels chamanistes empruntés à la religion bön prébouddhique. Pratiquant la culture sur brûlis, ils brûlent la végétation, cultivent la terre pendant un certain nombre d’années et vont s’installer ailleurs lorsque la terre n’est plus productive.

  • LHOTSAMPA

    Les Lhotsampas sont d’origine népalaise. Ils se sont installées au Bhoutan à partir du début du XXe siècle. Comptant pour environ 30% de la population et habitant principal le sud du pays, ils sont hindouistes, parlent le nepali. Ils appartiennent aux hautes castes brahmanes et, dans une moindre mesure, aux ethnies népalaises gurung, tamang, limbu, rai et sherpa. Ils sont agriculteurs.

    Par contraire à la situation au Népal, ici, plusieurs cultures semblent avoir créé un clivage entre les communautés. Sentant sa culture menacée, la majorité drukpa a mis en oeuvre des mesures pour forcer l’acculturation des immigrés népalais. Ces mesures ont eu pour résultat de dépouiller de leur citoyenneté du Bhoutan. Bon nombre d’entre eux se sont vus forcés de quitter le Bhoutan tandis que d’autres ont pris le chemin de l’exil.

 

Quelques auteurs distinguent des tribus indigènes vivant dans des villages dispersés à travers le pays. Elles obéissent pour l’essentiel aux prescriptions du système social hindouiste et pratiqent l’agriculture.

Facebook Twitter Youtube instagram Google+