info@son-travel.asia
+84-473-022-822
Son Travel Asia

Le culte des ancêtres est une signe de l’originalité, de la continuité sociale pour les Vietnamiens. La vie spirituelle chez les gens, hier comme aujourd’hui, est façonnée par l’influence croisée des croyances et religions: culte des ancêtres, bouddhisme, confucianisme, taoïste.

 

Le culte des ancêtres

La croyance la plus importante du Vietnam est le culte des ancêtres qui est célébré de façon solennelle et respectueuse. Ce culte est respecté lors de la fête du Têt (Nouvel An lunaire). Les habitants prient avec reconnaissance les héros qui ont rendu service au peuple, au pays, à de ceux qui ont inventé des métiers envers le Ciel, la Terre, la Nature.

 

culte des ancêtres 

Le culte des ancêtres consiste sur la confiance que l’âme du défunt survint après la mort et protège sa famille au monde terrestre. Cet usage est mélangé, à propos du Vietnam, à des croyances de la religion – en général le bouddhisme ou les pratiques taoïstes – ou encore aux principes philosophiques du confucianisme.

 

Mais ce culte traditionnel et ancestral existait et était pratique bien avant l’introduction de ces préceptes religieux et moraux dans la religion du Vietnam. Le culte des ancêtres est la plus vieille pratique religieuse, antérieure au bouddhisme et au confucianisme. L’idée fondamentale de la coutume est: « Quand on boit de l’eau, on pense à la source ». Nul besoin de sortir de chez soi ou de se rendre à la pagode pour y prier ses ascendants.

Culte des ancetres – Conviction de l’existance d’un monde invisible

 

La culture du Vietnam et l’organisation de la famille aperçoivent le monde sous l’angle des croyances populaires et traditionnells. Il s’agit d’une conviction de l’existance d’un monde invisble qui est bien pourtant présent dans le quotidien des vietnamiens. Le monde terrestre serait peuplée par des être vivant et aussi plusieurs esprits et génies qu’il faut respecter (les esprits bienveillants, dont les ancetres font partie) ou redouter (les esprits malveillants).

 

culte des ancêtres son travel asia

culte des ancêtres

 

La crainte des mauvais esprits se traduit par le souci de les éloigner de la maison de la famille. Amulettes et pratiques existent donc pour toutes les professions s’adressent à leurs genies. Il est pour but de s’assurer reussite et prosperite. La présence des génies est symbolisée par un petit pagodon avec des offrandes et des batons d’encens, rite bien distinct du culte des ancêtres.

 

L’autel des ancêtres, fait d’un meuble finement décoré ou d’une modeste table de bois blanc. Il occupe une grande place dans la maison du Vietnam. Sur l’autel sont disposés les noms et les photos des défunts accompagnées de fruits, de fleurs et de bâtonnets d’encens. Détail significatif: les photos des autels sont dans la plupart des cas des portraits saisis dans leur jeunesse.  Ils apportent d’eux une image bien vivante, non ternie par les années.

 

Le troisième jour du troisième mois lunaire, au moment où herbes et plantes retrouvent leur verdure, le temps est doux. Les gens vont visiter les tombes de leurs morts et se régaler des beaux paysages du printemps. C’est la fête des morts (Thanh Minh).

 

En outre, chaque ethnie du Vietnam, chaque localité a sa propre coutume du culte.

Facebook Twitter Youtube instagram Google+